Managers de Transition du Cabinet LGC Desclèves Rousseau : Qualités et Compétences

Managers de Transition du Cabinet LGC Desclèves Rousseau : Qualités et Compétences

Les qualités et compétences
de nos managers de transition

Le manager de transition doit selon nos standards remplir les qualités suivantes :

  1. une expertise technique d’excellence dans votre domaine d’activité
  2. une capacité à être opérationnel sans délai
  3. une approche pragmatique
  4. des aptitudes relationnelles précises de sorte à s’intégrer dans votre direction juridique

1. Un prérequis : une expertise technique d’excellence dans votre domaine d’activité

Le manager de transition que l’on vous propose doit, comme prérequis, posséder l’expérience professionnelle qui correspond exactement à votre besoin d’un point de vue technique.
Notre expérience d’avocats d’affaires et de directeurs juridiques pendant 20 ans nous confère la capacité d’analyser aussi finement que possible les aptitudes des profils que nous sélectionnons. Nous vérifions les recommandations données et le parcours du candidat.
LGC travaille avec plus de 300 avocats et juristes déjà présélectionnés pour leurs aptitudes professionnelles : à chaque mission nous choisissons parmi eux un ou plusieurs profils, rigoureusement évalués au plan de la technicité juridique, et qui ont des expériences réussies dans votre domaine.
Mais, au-delà de ce prérequis technique, le manager de transition que nous vous proposerons doit impérativement posséder des aptitudes fortes d’opérationnalité de sorte à assurer le succès de la mission.

2. Une nécessité : la capacité à être opérationnel sans délai

La qualité première d’un bon manager de transition est d’être opérationnel en quelques jours au sein de votre direction juridique. Notre candidat aura les aptitudes pour saisir tous les enjeux du poste : vos attentes, le périmètre de son intervention, la structure de votre direction juridique, la compréhension des relations avec les opérationnels avec qui interagir, etc.
La capacité d’adaptation de nos candidats est une exigence que nous évaluons au même titre que leur expertise technique, dans le cadre de nos assessments.
Les associés de LGC préparent chaque mission minutieusement en accompagnant en amont le ou les manager(s) de transition que nous vous proposons, pour assurer l’intégration dans votre direction juridique en quelques jours de l’intervenant que vous aurez retenu.

3. Un impératif : une approche pragmatique

Le manager de transition doit avoir une culture du résultat. Notre manager de transition doit vous « décharger » efficacement du surcroît de travail qui a généré votre besoin d’une ressource supplémentaire pour un temps donné.
Nos managers de transition doivent vous apporter des solutions, et travailler efficacement avec les opérationnels, sous votre supervision et selon vos directives afin de résoudre pour vous les problématiques juridiques que vous lui confiez, avec un véritable esprit d’initiative, d’autonomie et de pragmatisme propre à l’opérationnalité de l’entreprise.
Nos candidats sont des avocats qui ne se contentent pas de « dire le droit » mais qui possèdent les qualités du « juriste d’entreprise » afin de « mettre en œuvre le droit » et ainsi de gérer le risque de l’entreprise avec pragmatisme selon les indications que vous donnez.
Le candidat techniquement aguerri, adaptable, et disponible doit aussi posséder d’autres aptitudes relationnelles afin de réussir la mission.

4. Surtout : des aptitudes relationnelles propres au manager de transition

a) Le sens de la neutralité, l’aptitude cachée

L’aptitude du manager de transition à adopter une position de neutralité nous paraît très importante. Notre manager de transition est un élément externe à la direction juridique qui doit s’intégrer le temps de la mission mais sans prendre parti. Il est là pour vous apporter des solutions, délivrer, avec discrétion tout en s’intégrant dans l’équipe juste le temps de la mission et en adoptant vos process sans rien bouleverser.

b) Un esprit de synthèse et une capacité d’autonomie

Le manager de transition sera particulièrement à votre écoute et celle des opérationnels. Il devra faire une synthèse des attentes diverses sur le périmètre du poste pour délivrer des solutions le plus rapidement possible lors de la prise de fonction et pendant le temps délimité de la mission.
Cette capacité de synthèse est particulièrement accrue lors de la prise de poste qui requiert une première phase de diagnostic, une assimilation des nombreuses informations et problématiques à traiter propres à votre direction juridique, ainsi qu’une compréhension rapide de la culture de votre entreprise.
Cette aptitude à synthétiser les enjeux juridiques perdure pendant tout le temps de la mission, et nécessitera de posséder une capacité d’autonomie qui vous permette d’être « déchargé » afin que les résultats de la mission soient optimaux, en vous fournissant le reporting des solutions apportées.

c) Une capacité à vous reporter avec intelligence

Nos managers de transitions sont choisis pour leur capacité à mettre en œuvre vos directives et à vous rendre compte de manière opérationnelle et efficace.
Notre manager de transition vous fera un compte-rendu régulier, selon la périodicité que vous souhaitez, des solutions apportées aux problématiques juridiques que vous lui confiez. Ce reporting sera entièrement orienté business et non pas administratif afin que vous gardiez à tout moment une vision globale des dossiers.