Comment choisir un cabinet de management de transition juridique ?

Comment choisir un cabinet de management de transition juridique ?

Le choix du cabinet de management de transition juridique dépend de 7 critères :

Le degré de réactivité
La flexibilité temporelle
L’éventail des domaines juridiques couverts
La diversité des secteurs d’intervention
La diversité des niveaux hiérarchiques d’intervention
Le cumul d’expérience
Le degré de maîtrise budgétaire

Les missions de management de transition juridique sont assurées par des experts issus d’un cabinet de management de transition juridique. Ces critères de choix concernent le cabinet lui-même, mais aussi ses intervenants.

Cette liste de critères se veut être une grille d’évaluation pour qui est en recherche d’un manager de transition juridique.

Les 7 critères expliqués

1. La réactivité

En général, le management de transition s’applique à des cas d’urgence, qui nécessitent l’apport de ressources humaines rapidement. Le délai de réponse d’un cabinet de management de transition juridique face à une demande client urgente est essentiel. Vital, même.

2. La double expérience

Les intervenants missionnés doivent idéalement avoir exercé dans deux types d’environnement : en cabinet d’avocats, ainsi qu’en entreprise. Cette double expérience, prisée, permet au manager de transition juridique de mieux saisir les problématiques internes de l’organisation pour laquelle il doit intervenir.

3. La flexibilité temporelle

Les missions de management de transition juridique sont relativement courtes, et il n’est pas rare de devoir intervenir quelques mois seulement. Là sera alors démontrée la capacité d’un cabinet de management de transition juridique à répondre rapidement et efficacement à la demande du client, quelle que soit la contrainte temporelle, qui est double : la date de démarrage de la mission, et sa durée.

D’ailleurs, du point de vue du cabinet, il faut être à même d’orchestrer les missions des intervenants dans le temps et l’espace, en fonction des compétences disponibles et des souhaits du client. Une impressionnante complexité !

4. L’éventail des domaines juridiques couverts

Le droit étant « les droits », le cabinet doit pouvoir répondre aisément à diverses problématiques d’entreprise, qui se rattachent à des domaines juridiques variés. Quelques exemples de domaines couverts : droit social, droit fiscal, droit commercial, etc. En fait, ce sont tous les aspects de la vie de l’entreprise, sur le plan juridique, qu’il faut pouvoir couvrir de façon appropriée.

5. La diversité des secteurs

L’expérience et l’expertise du cabinet et de ses intervenants s’évaluent suivant plusieurs dimensions. La prise en compte des spécificités du secteur d’intervention est importante, pour y faire correspondre les compétences ad hoc. De l’immobilier aux nouvelles technologies, les cas d’intervention sont variés et leur problématique spécifique. Là aussi, le cabinet efficace se signalera par son aptitude à s’adresser à différents secteurs.

6. L’intervention à tous les niveaux hiérarchiques

Les différentes facettes d’un cas de management de transition juridique concernent différents niveaux hiérarchiques de la direction juridique, dès lors qu’il s’agit d’organisations d’une certaine taille. Là encore, l’aptitude du cabinet à cerner ces différentes réalités et leurs enjeux est essentiel.

A chaque niveau hiérarchique, la bonne ressource.

7. L’approche budgétaire

Le coût d’une mission de transition juridique peut être plus ou moins maîtrisé. L’approche forfaitaire est incontestablement la meilleure.

Le huitième critère

A ces critères s’ajoute un élément supplémentaire : que le cabinet pilote ses managers, et que ces derniers puissent s’adosser à la structure. Missionner un manager de transition juridique, c’est avoir l’assurance que l’intervenant sera suivi par des experts – anciens directeurs juridiques, qui apporteront toute leur expertise et leur savoir-faire.

C’est effectivement le cas du cabinet de management de transition juridique Desclèves Rousseau.

Le cabinet Desclèves Rousseau

Assurément, cette liste de critères facilite la sélection du cabinet de management de transition juridique. Pour nous, elle nous permet également de nous auto-évaluer et de sans cesse améliorer nos processus de travail et la qualité de nos interventions.

Et au final, la satisfaction du client.

N’hésitez pas à nous solliciter !